Marion Tillous

Maîtresse de conférences

Affiliation : UFR eriTES / Département de Géographie – UMR LEGS
Section(s) : CNU 23-24 / CNRS 39

Email : marion.tillous@univ-paris8.fr

Champs de recherches

  • Harcèlement sexuel et violences de genre dans l’espace public
  • Pratiques et représentations des espaces de mobilité
  • Spatialité des violences de genre
  • Effets de la conjugalité sur les pratiques spatiales et leurs différences genrées

Recherche en cours

projet ANR “Spatialité des violences conjugales et Covid-19”. https://anrcovico.hypotheses.org/

Responsabilités institutionnelles

  • 2019-2021 Co-responsable du master Genre – UP8
  • 2015-2020 Responsable de la mineure de « Géographie sociale » de la Licence de Géographie – UP8

Participation à des réseaux et associations professionnelles

Membre du comité scientifique du CIRFF 2018 – Congrès International de Recherche Féministe Francophone.

Co-responsable de la commission de géographie féministe du CNFG – Comité National Français de Géographie. https://www.cnfg.fr/commissions/geographie-feministe/

Responsabilités éditoriales

Membre du comité de rédaction de la revue Genre, Sexualité & Société.

Publications sélectives

Ouvrages

  • 2020 (avec Möser C..).  Avec, contre ou sans ? Critiques queer/féministes de l’État. Donnemary-Dontilly, Éditions Ixe.”

Chapitres d’ouvrages

  • 2019 (avec Lachenal P.). « “Je harcèle je suis un animal” : Discussions intersectionnelles du harcèlement sexuel en Égypte », in : Louargant S. (dir.) Espace public : quelle reconnaissance pour les femmes ?, Grenoble, UGA Ed.
  • 2017. « Peut-on parler de ségrégation spatiale à propos des voitures de métro réservées aux femmes ? Le cas de São Paulo », In : Faure, E., Hernandez-Gonzalez, E., Luxembourg, C. (dir.). La ville : quel genre ?, Paris, Le Temps des Cerises.
  • 2016. « Marges, dimension spatiale des rapports de domination et genre », In : Grésillon, É., Alexandre, F., Sajaloli, B. (dir.). La France des marges, Paris, Armand Colin.
  • 2013. « Peut-on prendre soin sans donner le choix ? Le cas des espaces de mobilité urbaine », in : Chagnon V., Dallaire C., Espinasse C., Heurgon E. Prendre soin : savoirs, pratiques, nouvelles perspectives, Québec, Presses de l’Université de Laval. Lien
  • 2012. « L’importance du lien dans le rapport au lieu : l’approche interactionniste comme façon de renouveler l’analyse du choix modal des personnes âgées », in. Espinasse C ; et Le Mouël E. (dir.) Lieux et Liens t.2 Des liens qui créent des lieux, Paris, L’Harmattan.
  • 2009. Chap 4, « Réseaux et territoires vécus. La territorialité comme propriété du réseau. » Dans : Fumey, G., Varlet, J., Zembri, P. Mobilités contemporaines. Approches géoculturelles des transports. Paris, Ellipses.

Articles scientifiques (les derniers)

  • 2021 (avec Lachenal P.). “Can Sexual Violence Be Denounced Without Perpetrating Class Violence? Discussions on Sexual Harassment in Egypt”, ACME – a Journal for Critical Geographies, vol. 20, n°3 “Moral Economies”.
  • 2019. « Women, (Railway) Class and the State : An Analysis of Two Controversies Surrounding the Introduction of Women-Only Metro Carriages », Gender, Place & Culture.
  • 2017. « Des voitures de métro pour les femmes. De Tokyo à São Paulo, enjeux et controverses d’un espace réservé », Annales de la Recherche Urbaine, n°112, pp. 86-95.
  • 2017. « Les voitures de métro réservées aux femmes comme instrument d’action publique : une réponse à quel problème ? », Géocarrefour, n° 91/1, en ligne.
  • 2016. « Le métro comme territoire : à l’articulation entre l’espace public et l’espace familier », Flux, n°2016/1-2.
  • 2014. « Le renoncement comme forme de choix modal : l’abandon de l’usage du métro par les personnes vieillissantes », Recherche Transport Sécurité, n°117-118.
  • 2012. « Le territoire sans l’appropriation : habiter le réseau de transport francilien. L’appropriation : une notion considérée comme constitutive de celle de territoire. », Historiens & Géographes, n°419 « Façons d’habiter les territoires aujourd’hui ».
  • 2008. Tracés, n°15, « Pragmatismes » « L’espace du réseau : du flux au territoire. Le tournant pragmatiste engagé par Isaac Joseph », co-auteur : Rémi Clot-Goudard.
  • 2008. Espaces et Sociétés, n°4/2008 « Consommer dans le métro, une question d’engagement dans le temps et l’espace », co-auteurs : Vincent Kaufmann & Nicolas Louvet

Notes de lecture

  • 2018. « Carol J. Adams, La politique sexuelle de la viande. Une théorie critique féministe et végétarienne, Lausanne, l’Âge d’Homme, 2016. (p. 89-92) », Comment s’en sortir ?, n°6, « Chiennes ».
  • 2011. « Mathieu Flonneau et Vincent Guigueno, De l’histoire des transports à l’histoire de la mobilité ? Rennes, PUR, 2009. », EspaceTemps.net.
  • 2010. « Jean-François Augoyard, Step by Step : Everyday Walks in a French Urban Housing Project, Minneapolis, MN : University of Minnesota Press, 2007. », Urban Geography.
  • 2005. « Joël Meissonnier, Les Provinciliens : les voyageurs du quotidien, Paris, l’Harmattan, 2001. », Transports Urbains, n°108.

Traductions

  • 2018. « La virilité carnivore ou le Devenir-chien » de Carla Freccero (ang > fr), Comment s’en sortir ?, n°6, « Chiennes ».
  • 2017. « “Alors pourquoi sont-il·elles baptisé·es pour les mort·es ?” – les mormon·es, les gays et la conversion », de J. Seth Anderson (ang > fr), Comment s’en sortir ?, n°3, « Conversions : Religions, transmutations et politiques ».
  • 2017. « L’humanisme zombi à la fin du monde » de Jack Halberstam (ang > fr), Comment s’en sortir ?, n°3, « Conversions : Religions, transmutations et politiques ».

Médiation scientifique

  • Blog Hypothèses. « Cartographie des dispositifs de séparation des sexes dans les réseaux de métro du monde ».
  • Emission Youtube « Avides de Recherche » n°9 (avril 2017). Réalisée par Manon BRIL à partir de l’article publié dans Géocarrefour : « Des voitures de métro réservées aux femmes, une réponse au harcèlement ? ». Chaîne Youtube « Des mondes sociaux ».