Le LEGS, première UMR interdisciplinaire dédiée aux études de genre et de sexualité

Créée en 2014 à l’initiative de l’INSHS, sur proposition de l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, et avec l’université Paris Nanterre, l’unité a entamé sa carrière institutionnelle au 1er janvier 2015.

Les études de genre ne sont pas une discipline mais un vaste champ de recherche. La question des constructions « genrées » et des rapports de sexe concerne d’une manière ou d’une autre l’ensemble des pratiques sociales et symboliques, publiques et privées, collectives et individuelles. Afficher plus

 

Actualités

300 jours de détention pour Fariba Adelkhah

300 jours de détention pour Fariba Adelkhah

Nous sommes confinés depuis 20 jours. Fariba Adelkhah, chercheuse au Centre de recherches international de Sciences Po Paris, est en prison depuis 300 jours en Iran. En affichant son visage sur le site des institutions universitaires et des équipes de recherche de France, nous voulons manifester le soutien de la communauté scientifique et inciter le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour sa libération.

Fariba est en danger. Nous devons agir d’urgence pour elle.

Soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal, prisonnière et prisonnier scientifiques en Iran

Soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal, prisonnière et prisonnier scientifiques en Iran

L’anthropologue Fariba Adelkhah et le sociologue Roland Marchal, chercheuse et chercheur au CERI (Sciences Po),  sont incarcéré·e·s depuis le 5 juin 2019 dans la prison d’Evin en République Nationale d’Iran.  Accusé·e·s d’atteinte à la sécurité nationale, crime qu’elle et il n’ont pas commis, elle et il sont prisonnière et prisonnier scientifiques et maintenu·e·s dans des conditions de détention éprouvantes. Un comité international a été créé, qui relaie les informations et les mobilisations pour les soutenir.

Soutien à Fariba et Roland

Le LEGS soutient Fariba Abdelkhah et Roland Marchal et, avec elle et lui, tout·e·s les prisonnier·ère·s scientifiques emprisonné·e·s pour avoir fait leur métier.

Mobilisation contre la réforme des retraites et le projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR)

Mobilisation contre la réforme des retraites et le projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR)

 Le LEGS se déclare mobilisé contre la réforme des retraites et le projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR). Le laboratoire s’associe au mouvement de grève en suspendant ses activités scientifiques collectives : les colloques, séminaires et journées d’étude organisés par notre laboratoire sont ainsi reportés, ainsi que les activités d’expertise et d’évaluation nationales.
Le LEGS appelle à participer aux journées de mobilisation nationale ainsi qu’aux actions de soutien aux grévistes de la RATP et de la SNCF en Île-de-France.