Présentation générale

Première UMR interdisciplinaire dédiée aux études de genre et de sexualité, le LEGS a été créé en 2014 à l’initiative de l’INSHS, sur proposition de l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, et avec l’université Paris Nanterre. L’unité a entamé sa carrière institutionnelle au 1er janvier 2015.

Les études de genre ne sont pas une discipline mais un vaste champ de recherche. La question des constructions « genrées » et des rapports de sexe concerne d’une manière ou d’une autre l’ensemble des pratiques sociales et symboliques, publiques et privées, collectives et individuelles. Elle se pose désormais de manière explicite dans de nombreux champs de pensée et de savoir. Son traitement requiert ainsi la collaboration de savoirs et d’approches multiples. Dans cette perspective, le LEGS se donne pour tâche et pour défi de faire travailler ensemble humanités, sciences sociales, et arts.

A l’heure actuelle, l’unité regroupe des chercheur-e-s et des enseignant-e-s chercheur-e-s relevant de ses trois institutions de tutelle (CNRS, Paris 8 et Paris Nanterre réunis dans la COMUE Paris Lumières), ainsi que d’autres universités comme Orléans, Rennes ou Paris Est. Déjà composée d’enseignant-e-s et de chercheur-e-s en anthropologie, art, économie, histoire (y compris histoire de l’art), littérature, sciences de l’éducation, science politique et sociologie, elle a vocation à s’ouvrir à d’autres disciplines comme le droit, l’épistémologie des sciences, et la philosophie.

Les recherches menées au sein du LEGS se déclinent en 4 axes :

  • Théorie(s), Discours, Langues
  • Politique, Esthétique et Poétique des corps
  • Genre, Race, Nation
  • Care, Ethique, Education