Le LEGS, première UMR interdisciplinaire dédiée aux études de genre et de sexualité

Créée en 2014 à l’initiative de l’INSHS, sur proposition de l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, et avec l’université Paris Nanterre, l’unité a entamé sa carrière institutionnelle au 1er janvier 2015.

Les études de genre ne sont pas une discipline mais un vaste champ de recherche. La question des constructions « genrées » et des rapports de sexe concerne d’une manière ou d’une autre l’ensemble des pratiques sociales et symboliques, publiques et privées, collectives et individuelles. Afficher plus

Actualités

Trafic de genre/ Traffic in Gendre/Tráfico de género

Trafic de genre/ Traffic in Gendre/Tráfico de género

Trafic de genre:
Usages politiques de la traduction dans et hors de l’Université
Traffic in Gender:
Political Uses of Translation Within and Outside Academia
Tráfico de género :
Usos políticos de la traducción dentro y fuera de la academia

L’entrée est libre dans la mesure des places disponibles. Pour s’inscrire au colloque en ligne, envoyer un courriel avec nom, prénom, courriel et affiliation éventuelle à: trafficingenderconference@gmail.com

MARDI 12 AVRIL 2022

15h30-17h00 Ouverture du colloque – Salle 150
Marta Segarra, Ilana Eloit, Éric Fassin

17h00-18h30 Conférence d’ouverture – Salle 250
Judith Butler

MERCREDI 13 AVRIL 2022 – Salle 150
10h00-12h30 Raewyn Connell (Australia), Flavia Rios (Brasil),
Sabine Hark (Deutschland)
14H00-15H40 Zethu Matebeni (South Africa),
Ahmad Qais Munhazim (Afghanistan/USA)
16h15-18h15 Table ronde: IRN “World Gender”
Aïcha Barkaoui (Maroc), Jocelyn Olcott (USA),
Eric Prenowitz (United Kingdom), Joana Masó (Catalunya)

JEUDI 14 AVRIL 2022 – Salle 150
10h00-12h30 Mara Viveros Vigoya (Colombia), Mary E. John (India),
Gladys Tzul Tzul (Guatemala)
14h00-15h40 Rada Iveković (France), Leticia Sabsay (United Kingdom)
16h00-17h45 Table ronde Mouvements “anti-genre”
David Paternotte (Belgique), Marcia Tiburi (Brasil/France),
Massimo Prearo (Italia)

Pour plus d’informations

Repenser l’université avec la révolution du Rojava

Repenser l’université avec la révolution du Rojava

Contre la guerre en Ukraine

Contre la guerre en Ukraine
Le LEGS exprime sa solidarité avec les Ukrainien·nes, ainsi qu’avec tous·tes les Russes et les Belarusses qui s’opposent à la guerre déclarée par la Russie à l’Ukraine. 
 
Les enjeux de genre et de sexualité sont au cœur de la violence politique et guerrière. Vladimir Poutine a aussi lancé cette guerre au nom de « valeurs traditionnelles » dirigées contre les droits des LGBTQI et des femmes, déjà ostensiblement bafoués en 2013 par la loi antigay (dénommée « loi contre la propagande des relations non traditionnelles »),  et en 2017 par la dépénalisation des violences domestiques au profit de sanctions administratives. 
 
Aujourd’hui, l’affirmation de la nation passe par des discours de la virilité justifiant les exactions sexistes et sexuelles, les répressions homophobes et transphobes.
 
Le LEGS soutient toute initiative civique contre l’invasion militaire russe et pour les exilé·es ukrainien·nes contraint·e·s de fuir leur pays.
 
[Image : Performance d’une artiviste LGBTQI russe, le jour de la déclaration de la guerre]