Nadia Setti

Professeure en études de genre et littérature comparée

Co-responsable du département études de genre, UFR textes & sociétés, UMR 8238 LEGS Laboratoire en études de genre et sexualité, Université Paris 8

Email : nadia.setti@univ-paris8.fr


Champs de recherche

Littératures comparées, pensées de la différence sexuelle et théories de genre, littératures postcoloniales, créations, corps et sexualités

Responsabilités institutionnelles

  • Co-directrice département études de genre
  • Membre du conseil de UFR Textes&Sociétés
  • Présidente commission pédagogique UFR Textes&sociétés
  • Responsable du master genre(s), pensées des différences, rapports de sexe (2010-2014)

Participation à des réseaux et associations professionnelles

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité scientifique de European Journal of Women Studies
  • Membre du comité scientifique de la collection « Disseminazioni », éditions Editoria & Spettacolo

Publications sélectives

Ouvrages



Laura Fortini, Giuliana Misserville, Nadia Setti, Morante la luminosa. Roma, Iacobelli Editore, 2015 (210pp.)




Clarice Lispector : une pensée en écriture pour notre temps N. Setti-M-G. Besse édts, Paris, l’Harmattan « Créations au féminin », 2013 (273 pp.)


  • Passions Lectrices, Paris, éditions INDIGO, 2010, 170pp.
  • Réécritures de Médée, Nadia Setti éd. n° 37, Travaux & Documents, Université Paris 8, 2007, 275pp.
  • Marina Tsvetaeva, de poète à poètes, textes réunis et présentés par Nadia Setti, collection Travaux & Documents, Université de Paris 8, 2000, 120pp.
  • Il teatro del cuore, anthologie d’articles, textes et entretiens d’Hélène Cixous sur le théâtre, réunis, traduits et introduits par Nadia Setti, Parma, Pratiche Editrice, 1992, 181pp. ; introduction “Ritratto di una scrittura”, pp.7-32. (épuisé)

Contributions à des ouvrages collectifs


« Sur-écoute : l’écriture supplémentaire » in Belglund Hall E., Chevillot F., Hoft-March, E. Penalver Vicea M., Cixous after/depuis 2000, Brill/Rodopi, 2017, p. 153-166.


  • « Gioire, chant-t-elle. Quant au (droit au) cri », dans Genre et Jouissance, Catherine Flepp et Nadia Mékouar-Hertzberg éds., Paris, L’Harmattan, 2017, p. 245-255.
  • « Tre scosse » in R. Falcone, S.Saracino, Terra e parole, Donne/scrittura/paesaggi, Mnemosine, edizione digitale(c) Ebook@women, 2016
  • « Le genre :une catégorie utile pour étudier la littérature ? » in N. Mékouar-Hertzberg, F. Marie & N. Laporte (éds) Le genre, effet de mode ou concept pertinent ? Peter Lang, 2016, (216pp) ; p. 185-197.
  • « Mon corps m’appartient-il ? Distopies corporellesdu corps étranger » (2016b) (Does my body belong to me ? Distopics of the foreign body ) in A. Badin, S. Genetti, F. Libasci, J-M Roulin, Littérature et sida alors et encore, CRIN 62-2016, Brill Rodopi, 144pp, p. 39-50.


« Paesaggi violati » in Terra e parole, Donne, scrittura e paesaggi, SIL Mnemosine, 2016 http://ebook.women.it/prodotto/terra-e-parole-donne-scritture-paesaggi/


  • « Le genre : une catégorie utile pour étudier la littérature ? » in N. Mékouar-Hertzberg, F. Marie & N. Laporte (éds) Le genre, effet de mode ou concept pertinent ? Peter Lang, 2016, (216pp) ; p. 185-197.
  • « Il genio dell’ambivalenza » in Dell’ambivalenza, Anna Maria Crispino et Marina Vitale éds., Roma, Iacobelli Editore, 2016, p. 105-119.


« Ritrovate, in costruzione, impreviste » in L’invenzione delle personagge, R. Mazzanti, S. Neonato, B. Sarasini, Roma, Iacobelli Editore, 2016, p. 28-41.


  • « I libri passa-frontiere » in Melita Richter (ed.) Libri Migranti, Cosmo Iannone Editore, collana diretta da Armando Gnisci, 2015, (268 p.) ; p. 129-137
  • « Il corpo gaudioso doloroso della scrittura morantiana » in Morante la luminosa. Laura Fortini, Giuliana Misserville, Nadia Setti Roma, Iacobelli Editore, 2015, p. 21-38
  • « For a Baby Boomer Philosopher » in The Subject of Rosi Braidotti. Politics and Concepts. London. New Delhi. New York. Sidney. Bloomsbury, 2014, p. 126-134.
  • « Écrire, penser, créer : modalités et pratiques de l’agir » in Femmes, Genre, féminismes en Méditerranée : Hommage à Françoise Collin, C. Veauvy et M. Azzoug éds. Paris éditions Bouchène, 2014, p. 195-208.
  • « Palinsesto, autorialità e genealogia in Menzogna e sortilegio » in Le fonti in Elsa Morante, E. Palandri e H. Serkowska éds. Innesti/Crossroads XL9 Venezia, edizioni Ca ’ Foscari, Digital Publishing, 2015p. 35-42, http://docplayer.it/13992264-Le-fonti-in-elsa-morante.html
  • « Genre(s) d’une intelligence idiote » dans Clarice Lispector : une pensée en écriture pour notre temps » N. Setti-M-G. Besse édts, Paris, l’Harmattan « Créations au féminin », 2013.
  • « Retorse ficelles » dans Métamorphoses de Jean Genet sous la direction de Nathanaël Waldbled, « écritures » EUD, 2013.
  • « Pensées clandestines » dans Rencontres avec GRADIVA. Hommage à Michèle Ramond, Indigo, 2013, p. 508-518.
  • « La recherche errabonda di Fabrizia Ramondino » in « Non sto quindi a Napoli sicura di casa ». Identità, spazio e testualità in Fabrizia Ramondino, a cura di Adalgisa Giorgio, Morlacchi Editore U.P., 2013, p. 55-67.
  • « Raccontarsi insieme : il libero racconto di sé in altri/e » in World Wide Women, Globalizzazione, Generi, Linguaggi, Vol. 3, a cura di T. Caponio, F. Giordano, B. Manetti, L. Ricaldone, p. 197-206, CIRSDe, Università degli Studi, di Torino.
  • « La sapienza degli inermi. La storia di Elsa Morante » in Il simbolico in gioco. Letture situate di scrittrici del ’900, Il Poligrafo, Padova, 2011, p. 155-201.
  • « Mondialités au féminin : écritures migrantes entre ici et ailleurs » dans Genre et Postcolonialismes : Dialogues trancontinentaux, Anne E. Berger et Eleni Varikas édts. éditons des Archives Contemporaines, 2011, p. 131-141.
  • « De la jeune fille ’si bella e pura ’ à la poupée post-moderne » séminaire Sur l’aile de ces vers L’Écriture et l’Opéra, C. Faverzani éd., Travaux et documents, n°50, Paris 8, 2011, p. 205-18.
  • « Mélographies cixousiennes » dans Cixous sous X, Marie-DominiqueGarnier éd., Presses Universitaires de Vincennes, 2010, p. 159-175.
  • « Poétiques pour voix de femmes » dans Voi(es)x de l’Autre, poètes femmes, XIXe-XXIe siècles, Patricia Godi éd. Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2010, p. 391-401.
  • « Fictions et scènes de plusautres » dans L’Androgyne en littérature, Hela Ouardi éd. EUD éditions, 2009, pp. 239-251.
  • « Les partitions polyphoniques de Elsa Morante » dans « Je suis l’Écho… » l’Écriture et la Voix, hommage offert à Giuditta Isotti Rosowsky, C. Faverzani éd., Travaux et Documents, Paris 8, 2008, pp. 283-299.
  • « Libre parcours d’une écriture passante » dans Virginia Woolf Identité, Politique, Écriture, F. Duroux éd. Indigo, 2008, pp. 41-56.
  • « Antigone, l’humaine vulnérable. L’Antigone de Elsa Morante » dans La insistente L’insistante, ADEHL, Mexico/Paris 2008, pp. 141-151.
  • « Transreadings » dans Joyful Babel, Translating H.C., ed. Myriam Diaz Diocaretz, Marta Segarra, 2003.
  • « Autobiografia e ri-significazione del sé » dans Canonizzazioni, ed. Liana Borghi, Università di Firenze, 2003
  • « Sconfinamenti immaginari e audacie simboliche » dans Lo spazio della scrittura, Letterature comparate al femminile, ed. Ilaria Crotti et Ricciarda Ricorda, Venezia, Fondazione Cini,
  • « Il teatro di Duras : conversazioni intime con l’eternità » in Marguerite Duras. Visioni veneziane, a cura di Chiara Bertola e Edda Melon, Il Poligrafo di Padova, 2008.
  • « Felicità clandestine » in Movimenti di felicità, Donatella Alesi, Laura Fortini, éds., Roma, Manifestolibri, 2004, p. 55-75.
  • « Ecrire la vie : tentatives de biographie », dans Ecritures de femmes et autobiographie, MSHA, sous la direction de Ginette Castro et Marie-Lise Paoli, 2002, pp. 341-351.
  • « Le strade maestre della scrittura », postface de Hélène Cixous, Tre passi sulla scala della scrittura, Silvana Carotenuto trad. éd., Bulzoni Editore, 2002.
  • « L’écriture en partage », dans La littérature au féminin, Groupe de recherche Filologìa Francesa : Estudios Linguisticos y Litararios, Universidad de Granada, 2002, p. 601-611.
  • « Scrivere la notte ovvero l’abisso della scrittura », in Duras mon amour 2, sous la direction Edda Melon, Torino, Lindau, 2001, p.195-203
  • « Transfigure della differenza » in Scritture del corpo, textes réunis et présentés par Paola Bono, 2000, p.79-105
  • « Ecriture de fiction, écriture théâtrale : transition, transformation ou rupture ? » dans Hélène Cixous, croisées d’une œuvre, sous la direction de Mireille Calle Gruber, Galilée, 2000, p. 439-442
  • « L’apprentissage de la nature par voie de femme » dans Femme et Nature 2, MSHA, Talence, 1999, pp. 227-234. [analyse de Uma aprentisagem ou o livro dos prazeres (Un apprentissage ou le livre des plaisirs) de Clarice Lispector
  • « Le corps divisé : lecture de Phèdre, le destin de l’arbre et du lait » dans Femme et Nature, MSHA, Talence, 1997, pp.11-21 [de Hyppolite d’Euripide à Phèdre de Marina Tsvetaeva]
  • « Godimenti : una lettura da Hélène Cixous » in Divina : Arte femminile in scena, Torino, Tirrenia Stampatori, 1995, pp.171-174
  • « Approche, appartenance, chemins » in Genre – Sexe – Roman, de Scudéry à Cixous, Heymann, Steinbrûgge (éds.), Peter Lang, 1995. [le motif de la voix dans les textes d’Hélène Cixous et Clarice Lispector]
  • « Origines de l’écriture » , in Lectures de la différence sexuelle, Mara Negron éd., des femmes, 1994, pp.221-237.
  • « Près du texte sauvage ou la déroute des genres » in Le genre et la Loi, Éditions de la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 1993, pp.191-199. [de Kafka, Devant la Loi à Clarice Lispector, Le lustre]
  • « Jouissances », in Mises en scène d’écrivains, (Actes du Colloque “Femmes, écritures, sociétés” Kingston, Queen’s University, Canada, 14-17 octobre 1991) Presses Universitaires de Grenoble, Le griffon d’argile, Québec, Collection Trait d’union, 1993, pp. 181-193.
  • « La perdita interminabile : Savannah Bay di Marguerite Duras » in Duras mon amour, Saggi italiani su Marguerite Duras, Marcos y Marcos, Milano, octobre 1992, p.209-228.
  • « Les noms de l’amour » dans Hélène Cixous : Chemins d’une écriture, sous la direction de Françoise van Rossum Guyon et Miriam Diaz-Diocaretz, Rodopi-PUV 1990, p.99-107
  • « Visions of life’s tempest : from Shakespeare to Karen Blixen » dans Writing Differences, ed. by Susan Sellers, Open University Press, 1988, pp.71-80
  • « Destini del racconto e racconto di un destino » in Trasgressione tragica e norma domestica : esemplari di tipologie femminili dalla letteratura europea, Roma, 1983, Ed. di Storia e Letteratura, pp.161-190.

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

  • « Personaggia, personagge » in Altre modernità, autres modernités, n°12 (novembre 2014), p. 204-213
  • http://riviste.unimi.it/index.php/AMonline/article/view/4502/4584)
  • Im-possible voices in http://www.darkmatter101.org/site/?p=2730 (numéro spécial sur Derrida)
  • « Topiques et temporalités migrantes » dans Scritture migranti, n° 6, 2012
  • http://www.scritturemigranti.it/migranti-n-6.html
  • « Corps et identités en jeu/Corpos e identitades em jogo », avec Maria Rita de Assis César, revue Labrys, juin 2012.
  • « Blessures des frontières » in International Journal of Francophone Studies, 2012, vol. 15, n°2, p. 177-195.
  • « Intertesti, interludi musicali e vocali nell’opera morantiana », in Il Giannone, Un altro mondo, Omaggio a Elsa Morante (1912-1922) Antonio Motta ed., San Marco in Lamis (FG), 2012 p. 185-202.
  • « Migrants’Art and Writing. Figures of Precarious Hospitality » in Writing Across Borders, European journal of women’s Studies, N° 3, 2009, p. p. 325-335.
  • « Corpografie in scena » in Segni eccentrici, DWF, 3-4 (83-84) luglio- dicembre, 2009, pp. 64-75.
  • « Lectio de A paixão segundo G.H. une Divine Comédie des temps modernes ? » dans Cerrados, Literatura e presença CLARICE LISPECTOR, Universidade de Brasilia, n° 24, ano 16, 2007.
  • « Scritture dell’alterità » Donnawomanfemme, n° 3-4 2006, pp. 71-94.
  • « Elsa Morante poeta del romanzo » dans Elsa Morante, La voce di una scrittrice e di un’intelletuale aperta al secolo XXI, elisa Martinez Garrido éd., Universidad Complutense, Madrid, pp. 179-192.
  • « Lo statuto del narratore in Tristram Shandy » in English Miscellany n°25, Edizioni di storia e Letteratura, Roma, 1975/76, pp.233-244.

Articles dans des revues nationales à comité de lecture

  • « Eppure si muove : pensiero e pratiche di genere, tra accademia, mondo associativo ed editoriale femminista » in Cahiers d’études italiennes, 16/2013 « On na naît pas …on le devient ». I gender studies e il caso italiano, dagli anni Settanta ad oggi. Grenovle, GERCI, Université Stendhal, 2013, p. 39-49.
  • « Mappature narrative della città post-coloniale » in Narrativa, Nuova Serie, n.33-34 – 2011/2012, Presses Universitaires de Paris Ouest, p. 215-223.
  • « Filiazioni autoriali al femminile » in http://revuesshs.u-bourgogne.fr/filiations/
  • « Le corps de la ville » . Une tragédie inachevée. » dans Ecritures, Venise sauvée dans la tradition européenne, n° 3, décembre 2007, Presses Universitaires de Paris 10.
  • « Raccontarsi, raccontare l’altro/laltra nel mondo degli anni 2000 » in Narrativa, nuova serie, n° 30-2008, Femminile/Maschile nella letteratura italiana degli anni 2000, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2008, pp. 125-139.
  • « Donner corps à la lettre : comment traduire le corps pensant ? » dans L’écriture du corps dans la littérature féminine de langue anglaise, Texte & Genres III, Nanterre, PUBLIDIX, 2007
  • « Ecritures sur-vie » dans La pensée juive, éd. Parole et silence, 2007
  • « De la genèse à la passion ou comment écrire dans notre temps une parole humaine en quête du divin » sur Le monde sauvé par les gamins de Elsa Morante, dans Femmes et traditions du Livre, textes réunis par Claude Cazalé-Bérard et Andrée Lerousseau, Travaux et recherches, Lille, UL3, 2006, pp. 69-79.
  • « Introduction »(p. 5-11) et « Impudiques, libertines ou libres » (p. 199-208) dans Emancipation ou liberté, Résonances, n° 8, 2005.
  • « Wanderings : elles filent » dans Les femmes et l’espace, Résonances n° 7, Septembre 2003.
  • « Les noms clandestins du pays natal » dans Expressions maghrébines (numéro spécial Hélène Cixous, Marta Segarra, Alec Hargreaves éd. 2003
  • « L’Educazione Sentimentale secondo Elsa Morante » in Narrativa, dirigée par Marie-Hélène Caspar, CRIX, Nanterre, 2000, p. 43-59.
  • « Eclats d’écriture » dans Les femmes et le rire, Résonances, n°6, 2000, p.7-16
  • « Fiction et vérité dans Mensonge et sortilège d’Elsa Morante », dans Femmes et Mémoire(s), Résonances Femmes, n°3, 1998, pp.6-27
  • « La bonté donne envie de vomir » dans Les femmes et le mal , Résonances-femmes, n°4, 1999, pp.87-96 [lecture inspirée par les textes fictionnels et autobiographiques de Clarice Lispector, Elsa Morante, Hélène Cixous]
  • « Bon sein, mauvais sein » in Mères-filles / Sororité, Résonances Femmes, n° 2, novembre 1996, p. 67-79.
  • « Genèse de la faim » (lecture de la nouvelle Amor de Clarice Lispector), Fruits n°1, décembre, 1983, pp. 33-46.

Notes de lecture

  • « L’educazione sentimentale della scrittura », dans Leggendaria, n°38, aprile, 2003.
  • Marguerite Duras, La tentation du poétique, compte rendu dans Duras, mon amour 3, Edda Melon, Ermanno Pea éd., Torino, Lindau, 2003.
  • Gabriella Fiori, Anna Maria Ortese o dell’indipendenza poetica, compte rendu dans Cahiers Simone Weil, septembre 2003, XXVI, n° 3.
  • « Tra sogno e realtà » in Leggendaria, George Sand il bicentenario, n° 48, p. 10-13 (2004)
  • Compte-rendu de Luisa Muraro, L’ordine simbolico della madre, (avec Christiane Veauvy) dans Les femmes dans l’espace public, Christiane Veauvy éd. Le Fil d’Ariane, Université de Paris 8, 2002, p. 253-257.
  • « Il Teatro del cuore », in Lapis, Milano, juin 1992
  • « Figure del desiderio : nei testi di Hélène Cixous il rapporto tra scrittura e differenza sessuale” dans Il Manifesto, 23/10/1990
  • « L’odeur de l’Inde » de P.P.Pasolini, Fruits N° 3, pp.110-112b)

Traductions

  • Hélène Cixous, Le fantasticherie della donna selvaggia, scene primitive, trad. de Les rêveries de la femme sauvage, scènes primitives, Torino, Bollati Boringhieri, 2005, 123 pp.
  • Le caravansérail, Odyssées (traduction sous-titrages) Ariane Mnouchkine, Théâtre du Soleil, 2004.
  • Tambours sur la digue de Hélène Cixous (sous-titrage) Théâtre du Soleil, Ariane Mnochkine, 2003.
  • Apparizioni traduction de Apparitions d’Hélène Cixous, in Scritture del corpo, textes présentés et réunis par Paola Bono, 2000.
  • Tancredi continua traduction de Tancrède continue d’Hélène Cixous, in Scritture del corpo, sous la direction de Paola Bono, Napoli, Sossella, 2000.
  • I sessi sono due, trad. de Il y a deux sexes d’Antoinette Fouque, Nuove pratiche Editrice, Milano, 1999, 192 pp.
  • « La marionetta sublime » (traduction) intervista con Hélène Cixous, dans DWF, 1999, 1,(41), pp.14-18.
  • « La mia Algeriance » (traduction de Mon Algeriance nouvelle d’Hélène Cixous), dans DWF, Passioni di scena, gennaio -marzo 1999, pp.70-92.
  • « Lettera a Zohra Drif » (traduction de Lettre à Zohra Drif nouvelle d’Hélène Cixous, in Leggendaria, n°14, aprile 1999, pp.4-9
  • « Da un velo all’altro » (traduction du texte Mue et de trois poèmes tirés de la pièce Le Butin de Hamida Ait El Hadji, in Leggendaria, n°14, aprile 1999, pp.10-11
  • « Corpi e visioni, la magia del teatro » traduction (extraits) de « Apparitions » d’H.Cixous, il Manifesto, jeudi 19 novembre 1998
  • Il teatro del cuore, anthologie d’articles, textes et entretiens d’Hélène Cixous sur le théâtre, réunis, traduits et introduits par Nadia Setti, Parma, Pratiche Editrice, 1992, 181 pp. ; introduction « Ritratto di una scrittura », pp.7-32.
  • L’approccio di Clarice Lispector” in Donnawomanfemme, N°7, décembre 1988, pp.35-45, traduction de « L’approche de Clarice Lispector » de Hélène Cixous.

Communications (sélection)

2016

  • « Poésie, folie, jouissance : Alda Merini » in Folies, mélancolies et autres ravissements, Paris Sorbonne, 21 mai 2016.
  • « Pour une poétique de la lecture écriture en tous genres » in Poésie des femmes& poétique(s) du corps, CELIS, Université Blaise Pascal, 11 mars 2016.
  • Colloque International La lutte contre les mutilations sexuelles féminines, co-organisé avec H. Nicolas, 2 mars 2016, université Paris 8.

2015

  • « Écrire le corps : deuil et jouissance » colloque Les chambres à soi de Hervé Guibert : photobiographies de l’intime 10-11 décembre 2015
  • workshop « Terra di palestina » in Colloque SIL Conflits, révolutions et écritures de la complexité, novembre 2015
  • « Relazioni, biopolitica e scrittura : La letteratura in relazione » in In relazione : perché ? Bioetica, biopolitica e tanatopolitica, XIII° ediz. Scuola estiva della differenza, Lecce, settembre 2015.
  • « Gioire ! » Quant au cri de joie » in Genre et jouissance, colloque GRADIVA, Paris Sorbonne, Juin 2015.

2014

  • « Praxis et poiêsis : créer, écrire, agir en mouvement »
  • dans Penser avec Françoise Collin philosophe et féministe, 5-6 mai 2014, Université Paris-Diderot, IEC.
  • « Le genre serait-il une catégorie utile pour étudier la littérature » dans Le genre effet de mode ou concept pertinent ? Colloque Université de Pau organisé par Nadia Mekouar-Hertzberg 11 avril 2014.
  • « Scrivere, creare, pensare : modalità et pratiche dell’agire » colloque Françoise Collin, organisé par Chiara Zamboni, Université de Vérone, 14 février 2014.
  • « Mon corps m’appartient-il ? » dans Littérature et Sida alors et encore université de Vérone, 10 janvier 2014

2013

  • Journée d’études VAE Université Paris 8 novembre 2013
  • Séminaires sur « Genre, Littérature et Sexualité » à l’ENS de Haïti, avril 2013.
  • Séminaires sur « Genre, Littérature et Sexualité » niveau Master et Doctorat à l’Université de Kinshasa, Faculté de Sciences Humaines, 8-17 février 2013

2012

  • « Palinsesti morantiani : un gioco segreto ? » in Modelli, debiti, fonti delle opere morantiane, Varsovie 14-15 décembre 2012.
  • « Morante o la passione della scrittura » conférence dans le cadre du colloque Morante a Roma, Casa Internazionale delle donne, 3-4 novembre 2012, Rome.
  • « Androginous, hybrid or queer : Gender Rêveries in Morante writing », Davy Carrozza International conference « Elsa Morante and the Italian Arts » 25-27 October 2012.
  • « Scritture del corpo » in Dare corpo al futuro Xème Scuola Estiva della Differenza, Lecce, 10-14 settembre 2012.
  • « Pensées clandestines : ce que l’écriture féminine fait au genre », Corps et territoires partagés, Textes-images / masculin-féminin ; Paris 8, 21-22 Juin 2012.
  • « Gendered translations of living experience through theory and poetry, memories, narrations » in Feminisms in a Transnational Perspective 2012. Women’s heritage : Untitled, Dubrovnik 21-25 May 2012.
  • « Autorité symbolique « dans Autorité, Genre et création, Université de Tours, 10-11 mai 2012.
  • Conférence : « Vi racconto un romanzo : L’Isola di Arturo », Fondazione, Musica per Roma, Auditorium RAI, 7 mai 2012.
  • « Généalogies transfrontalières » 4 mai 2012 intervention dans le séminaire doctoral Condorcet, Généalogies intellectuelles, traductions théoriques et transferts culturels des théories du genre contemporaines.
  • « Le roman de l’Histoire : raconter l’histoire du côté des sans histoire. La Storia (1974) de Elsa Morante, dans le colloque L’écriture de l’Histoire par les femmes, 10-11 janvier 2012, Faculté de Sciences Humaines et Sociales de Tunis.

2011

  • « Genre(s) d’une intelligence idiote (le cas d’une étoile nordestine) » Lectures lispectoriennes entre Europe et Amériques « Gênero não me pega mais » 12-14 mai 2011 ; co-organisatrice du Colloque
  • « Mappature narrative della città postcoloniale » Colonial et postcolonial dans la littérature italienne des années 2000, université Paris Ouest Nanterre La Défense, 5-7 mai 2011.
  • « Généalogies diffractées : lignes de dérive et de réparations (Desirada, La vie scélérate), colloque Autour de l’oeuvre de Maryse Condé, en tous ses ailleurs, journée organisée par Zineb Ali-Benali et Françoise Simasotchi-Bronès, Paris 8, 19 mai 2011.
  • « Raccontarsi insieme : il libero racconto di sé in altri/e » in World Wide Women, CIRSDE, Torino, 10-12 février 2011.

2010

  • « Retorses ficelles » dans Lire Jean Genet, colloque international, Université de Dijon, 2-4 décembre 2010
  • « Eppur si muove : il pensiero e le pratiche di genere : differenze tra accademia e mondo associativo ed editoriale femminista » in « On ne naît pas … on le devient » Le Gender studies et le cas italien, des années 70 à ajourd’hui, Entre libération sexuelle et nouveaux tabous, 26-25-26 novembre 2010, Université Stendhal-Grenoble 3.
  • « Scrittura senza frontiere e etica dell’ospitalité senza condizioni : H. Cixous » séminaire doctorale Diritti affermati-diritti negati : le minoranze, 20-21 octobre 2010, université de Trieste.
  • « L’infinito limitato della vita » in Quale felicità ? Dal PIL al BIL : tempo, denaro, lavoro e benessere, Scuola estiva della differenza, Lecce 6-10 septembre 2010.
  • « Surécoute. Cardiographies : du bout des lèvres au bout des doigts » dans Appels : le téléphone dans l’œuvre de Hélène Cixous, Université Paris 8, mai 2010.
  • « De la jeune fille ’si bella e pura ’ à la poupée post-moderne » séminaire L’écriture et l’opéra, Paris 8, mai 2010.
  • « La recherche errabonda di Fabrizia Ramondino » dans Conference in memory of Fabrizia Ramondino, UCL, 15-16 January, 2010.