Manuela Salcedo Robledo

Docteure en Sociologie
Post-Doctorante au CNRS

Champs de recherche

  • Sociologie de l’immigration
  • Études de genre et des sexualités
  • Études d’interprétariat et traduction
  • Sociologie du couple et de la famille
  • Sociologie des usages sociaux du droit
  • Sociologie politique

Recherches en cours

« Droit d’asile pour les minorités sexuelles : comment construire la preuve de l’intime? » financé par le Défenseur des droits et le CNRS, dirigé par Daniel Borrillo (Paris 10- LEGS).
« Les interprètes-médiateurs en contexte migratoire » au sein du projet UPL, « Genre, Sexualité en migration ».

Contrats post-doctoraux

2019 : Post doctorat au sein du projet : « Droit d’asile pour les minorités sexuelles : comment construire la preuve de l’intime? » financé par le Défenseur des droits et le CNRS, dirigé par Daniel Borrillo (Paris 10- LEGS).

2017-2018 : Post doctorat à l’Université Paris 8-LEGS, au sein du projet ComuE UPL « Genre, sexualité en migration » coordonné par Caroline Ibos (Rennes 2-LEGS).

Formation

Thèse en sociologie

École des Hautes Études en Sciences Sociales (Ehess/Iris).
Thèse réalisée sous la direction d’Éric Fassin (Université Paris 8).
 Titre de la thèse : « Amours suspectes : Couples binationaux de sexe différent ou de même sexe sous le régime de l’ “immigration subie” ».
Soutenue le 16 décembre 2015 à l’EHESS.

Jury :
Michel Bozon, Directeur de recherche à l’Ined, examinateur
Éric Fassin, Professeur de sociologie à l’Université Paris-8, directeur de thèse
Jane Freedman, Professeure de sociologie à l’Université Paris-8, rapporteure
Pascale Molinier, Professeure de psychologie à l’université Paris-13, rapporteure
 Juliette Rennes, Maîtresse de conférences à l’Ehess, examinatrice
Patrick Weil, Directeur de recherche au Cnrs, examinateur

Thèse financée : Allocataire de l’Institut Émilie du Châtelet et du Conseil Régional Île-de-France (contrat doctoral, 2010-2012).

Enseignement

  • A.T.E.R au Département de Science politique
    Université Paris 8
    Niveaux Licence et Master. 2012-2014
  • Co-organisatrice avec Mathieu Trachman du séminaire
    « Sociologie du désir : genre, marché et politique »
    École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.
    Niveaux Master et Doctorat. 2013-2014
  • Co-organisatrice avec Jean Baptiste Pettier et Sébastien Roux du séminaire« Sociologie et Affects »
    École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.
    Niveaux Master et Doctorat. 2012-2013
  • Co-organisatrice avec Jean Baptiste Pettier et Mathieu Trachman de l’atelier « Les économies politiques des sentiments »
    École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.
    Niveaux Master et Doctorat. 2011-2012
  • Chargée de TD du cours « Introduction aux Sciences Sociales »
    Université Paris 13-Nord, UFR Sciences Sanitaires et Sociales.
    Niveau Licence 1. 2011

Animation de la Recherche

  • Co-organisation avec Eric Fassin du colloque international « Crossing Sexual Borders : Gender, Sexuality in Migration », 13-14 juin 2019 à la MSH- Paris Nord.
    Coordination du réseau de recherche sur le projet « Droit d’asile pour les minorités sexuelles : comment construire la preuve de l’intime? », Défenseur des droits et CNRS.
  • Co-organisatrice du séminaire doctoral du LEGS 2017-2018 Genre, sexualité en migration : « laisser la parole » sans « parler à la place », coordonné par Caroline Ibos (Rennes 2 -LEGS), Marta Segarra (CNRS- LEGS- Centre de recherche ADHUC-Teoria, Gènere, Sexualitat), Éric Fassin (Paris 8 -LEGS) et Hélène Nicolas (Paris 8-LEGS).
  • Co-organisatrice avec Caroline Ibos de la journée d’étude Genre et sexualité en migration. ”Laisser la parole” sans ”parler à la place” Premiers travaux, le 8 juin 2018 à la MSH Paris Nord.
  • Co-organisatrice avec Eric Fassin la journée d’étude L’asile politique pour l’asile sexuel, Une journée d’études et de solidarité franco-italienne dans le cadre du projet UPL « Genre et sexualité en migration », le 18 juin 2018 à l’Université Paris 8.

Publications

Articles Scientifiques

  • (à paraître, article accepté) avec Sebastien Chauvin, « Class, Mobility and Inequality in the Lives of Same-Sex Couples with Mixed Legal Statuses », Journal of Ethnic and Migration Studies, Special Issue « Contesting categories: Cross-border marriages from the perspectives of the state, spouses and researchers ». Guest editors: Joëlle Moret, Janine Dahinden and Apostolos Andrikopoulos, automne 2019.
  • (à paraître, article accepté) « Le véritable amour : le dispositif de soupçon à l’égard des couples binationaux », Autrepart, n. 85 Circulations, confrontations et recomposition des normes et enjeux sexuels, coordonné par Isabelle Attané, Michel Bozon et Jérôme Courduriès, automne 2019.
  • (Avec Eric Fassin) « Becoming Gay? Immigration Policies and the Truth of Sexual Identity », Archives of sexual behavior, 5/2015 (n°44), p. 1117-1125.
  • Traduction à paraître en juin 2019 dans la revue Genre, sexualités et société dans le numéro « La psychanalyse et Foucault  », coordonné par Pascale Molinier, Olivier Ouvry et Mélanie Gourarier.
  • « Couples binationaux de même sexe : politique de soupçon, normalisation et rapports de pouvoir », Migrations Société, 25/2013 (n° 150), p. 95-108.
  • « Bleu, blanc, gris… la couleur des mariages. Stratégies de normalisation et enjeux de pouvoir », L’Espace Politique, 2011 (n°14).       

Chapitres dans des ouvrages collectifs  

  • Cette France-là 2, 01/07/2008 – 30/06/2009, collectif, Paris, 2010.
  • (Avec Fernanda Artigas) « Conjugalité » dans Genre & sexualité : encyclopédie critique, La Découverte, 2016.

Autres publications

  • Couples binationaux : le soupçon fait la loi, Des amours, cent frontières, Enquête sur le parcours de vie des étrangers-ères LBGT en couple binational ou étranger, 2019, ARDHIS.
  • (Avec Laura Odasso) « Binational Lovers Under Suspicion in France », Global Dialogue 4/2014 (n° 4), p. 32-33.
  • « L’injonction au mariage. Le parcours d’un couple binational », Mouvements 2/2015 (n° 82), p. 20-27.
  • (Avec Florence Ostier et Michal Raz) « Couples de même sexe : que dit la loi ? », Plein droit     4/2012 (n° 95), p. 11-14.

Recension

  • Recensé : Eva Illouz, 2012, « Pourquoi l’amour fait mal » parue dans La vie des idées sous le titre, « les infortunes de l’amour »,  juin 2013.

Communications

Colloques

  • « Translating Intimacy » lors du congrès ECPG (European Conference of Politics and Gender), 3-6 juillet 2019, Amsterdam.
  • « Translating Sex in Court: the difficulties of neutrality » lors du congrès international « Crossing Sexual Borders : Gender and Sexuality in Migration », 13-14 juin 2019, MSH Paris Nord.
  • « L’Autre, un ‘escroc sentimental à but migratoire’ : les discours des hommes étrangers dans les couples binationaux en France » lors du congrès de l’ISA (International Sociological Association) à Yokohama, Japon, 13-19 juillet 2014.
  • « Binational Lovers under Suspicion: The Effects of French Immigration Policies and Administrative Practices » lors du congrès de l’ASN (Association for the Study of Nationalities) à L’institut Harriman de l’Université de Columbia, New York, 24-26 avril 2014.
  • « The Effects of French Immigration Politics on Binational Lovers » au colloque international Sexual Nationalisms. Amsterdam, 27-28 janvier 2011.
  • « Des amours étrange(re)s : la formation des couples binationaux sous le regard de l’Etat français » au colloque Au nom de l’Amour… Des liens électifs aux obligations affectives. Université de Brest, France, 15-16 décembre 2011.

Journées d’études

  • Co-organisatrice et intervenante dans la journée d’étude L’asile politique pour l’asile sexuel, Une journée d’études et de solidarité franco-italienne dans le cadre du projet UPL « Genre et sexualité en migration », intervention intitulée : « Traduire le sexe : les interprètes-médiateurs en contexte migratoire », le 18 juin 2018 à l’Université Paris 8.
  • Co-organisatrice et intervenante dans de la journée d’étude Genre et sexualité en migration. ”Laisser la parole” sans ”parler à la place” Premiers travaux, intervention intitulée : « Essayer de s’effacer en traduisant, c’est un travail d’équilibriste » : les interprètes-médiateurs en contexte migratoire », le 8 juin 2018 à la MSH Paris Nord.
  • « L’authentique Migrant.e » lors des Ateliers du LEGS, Florence – Villa Finaly, 7-10 novembre 2017.
  • « Le soupçon comme moyen de tri des couples binationaux en France. Une comparaison entre couples de même sexe et de sexe différent en contexte migratoire » lors de la journée d’étude Des Familles conformes ? La parenté en migration façonnée par les institutions à l’ENS, Paris, 21 avril 2017.
  • « Class, Migration and Sexuality: Law and Mobility in the Lives of Binational Same-Sex Couples » (intervention avec Sébastien Chauvin) lors du workshop Cross-Border Marriages: Intersecting Boundaries in Transnational Social Spaces à l’Université de Neuchâtel, Suisse, 9-10 février 2017.
  • « La sexualité des migrant.e.s: comment la France trie, vérifie et juge via le dispositif de soupçon » lors de la journée d’étude Foucault est-il incontournable pour les études de genre ? à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UFR de Philosophie, 4 février 2017.
  • « Vie privée, vie publique: quelles frontières ? La situation des couples binationaux de même sexe en France » lors de la journée d’étude L’amour et ses frontières : la régulation étatique des mariages transnationaux dans l’espace Schengen à l’Université Libre de Bruxelles, Belgique, 13 février 2013.
  • Avec Éric Fassin, « Devenir gay. Politique migratoire, identité sexuelle et conjugalité » lors de la journée d’étude « Droit et politiques de l’intimité dans la France (post) coloniale. Mariage, famille et nationalité », ENS, Paris 11 juin 2012.
  • Participation à la table ronde : « Le mariage : institution patriarcale ou droit pour toutes et tous ? ». Université Rennes 2, 16 octobre 2012.

 Séminaires de recherche

  •  « Genre et sexualité en traduction lors d’un entretien à l’OFPRA » avec Mathilde Cazaubon (interprète) et Guénaëlle Marquis (interprète) lors du séminaire du laboratoire d’études de genre et de sexualité, 15 mars 2019 à Paris 8.
  • Intervention lors du séminaire du tronc commun du Master « Genre politique et sexualité », consacré au sujet : Migrations, racialisation et rapports conjugaux, organisé par Mathieu Trachman et Juliette Rennes. École des Hautes Études en Sciences Sociales, 9 avril 2015.
  • Interventions lors du séminaire, « Action Publique, migrations et discriminations » organisé par Éric Fassin. Université Paris 8, 28 mars 2013 et 2 avril 2014.
  • « Papiers et amours : les sentiments mêlés des couples binationaux » dans le cadre de l’atelier Economie politique des sentiments à l’EHESS à Paris. Discutant : Wilfried Rault, 11 mai 2012.
  • « Mariages d’amour ou mariages d’intérêt ? Les couples binationaux sous le régime de l’immigration subie » dans le cadre du séminaire du laboratoire IRIS, 15 décembre 2009.

Autres

  • Intervention lors de soirée consacrée à la restitution du rapport d’enquête Des amours, cent frontières, ARDHIS, le 14 mai 2019 à mairie du Xème arrondissemnet, Paris.