Caroline Ibos

MCF HDR en science politique
Université Rennes 2

Chercheure au LEGS
Professeure à l’université populaire ATD-Quart monde de Rennes

Champs de recherches

  • Intersectionnalité
  • Sociologie politique des domesticités
  • Sociogenèse des rapports sociaux et de leurs imbrications
  • Sociologie des migrations
  • Éthique du care
  • Art based studies

Recherches en cours

  • Une histoire politique des domesticités – Ouvrage personnel.
  • Travailleuses domestiques ivoiriennes et rapports ordinaires au droit.
  • Amour, sexualité et migrations dans les années 70 : une recherche dans les archives Ménie Grégoire.
  • Luttes ouvrières et pratique théâtrale : une ethnographie des anciennes ouvrières « Samsonite » à Hénin-Beaumont. Avec Fanny Gallot (UPEC).
  • Pratiques artistiques et éthique du care : l’art de la maintenance.

Prix et distinctions scientifiques et pédagogiques

  • « Analyse critique d’images ordinaires et co-construction des savoirs à partir des archives de l’Institut national d’audiovisuel » – Projet lauréat DUNE-DESIR pour l’innovation pédagogique [Université Rennes 1 – Agrocampus – École Nationale Supérieure de Chimie – INSA Rennes – Sciences Po Rennes – EHESP – Centrale Supelec – ENSAI – Université Rennes 2].
  • Accueil en délégation CNRS, 40e section, au LEGS – septembre 2016 – février 2017.

Responsabilités institutionnelles

  • Responsable de l’Axe « Analyses du politique, entre dominations systémiques et subjectivation » du LEGS. Depuis 2019.
  • Membre du Conseil scientifique de l’Institut du genre [GIS Genre] depuis septembre 2018.
  • Membre du bureau du LEGS depuis avril 2017.
  • Membre du Conseil de laboratoire du LEGS depuis janvier 2015.
  • Responsable de l’innovation pédagogique pour l’UFR sciences sociales (Université Rennes 2) –2018.
  • Membre du Conseil de l’École doctorale de l’Institut ACTE (UMR 8218) – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – 2014-2018

Participation à des réseaux de recherche

  • Création et coordination du Groupe de recherche sur les domesticités – avec Clyde Plumauzille [CNRS] Depuis septembre 2018.
  • « Le Genre à l’Ouest », réseau de recherche organisé dans le cadre de l’Institut brestois des sciences humaines et sociales et du pôle « Gouvernance » de la MSHB. 2014-2017.

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité de rédaction et du bureau de la revue Les cahiers du genre. Depuis septembre 2018.
  • Referee pour les ARSS, Sociologie pratique, Revue Française des Affaires sociales, Enfances Familles Générations, Sociologie et Sociétés, Raison publique.

Coordination de projets de recherche financés par des institutions publiques

  • « Genre et sexualité en migration : ”laisser la parole” sans ”parler à la place” » – coordination du projet avec Eric Fassin, Hélène Nicolas, Marta Segarra – LEGS, Musée de l’Histoire de l’Immigration, Institut National de l’Audiovisuel. Lauréat de l’Université Paris Lumières – 2017-2019.
  • « Le genre des déchets : une question de care et de justice » – avec Patricia Paperman – Projet financé par le GIS Genre, 2014-2015.
  • « Art et care » – Projet de politique scientifique Paris 1 Panthéon Sorbonne – avec Barbara Formis et Sarah Roshem – Institut ACTE, UMR 8218 – CNRS – 2013-2014.
  • Programme blanc ANR, ABRIR, « L’art pour repenser les mutations critiques des organisations », membre de l’équipe coordinatrice, Arts & Flux, Institut ACTE, UMR 8218, Université Paris-Panthéon-Sorbonne / DRM UMR 7088, Université Paris-Dauphine-CNRS, 2013-2016.

Publications (une sélection depuis 2012)

Ouvrages

  • Avec Aurélie Damamme, Pascale Molinier et Patricia Paperman, Idées reçues sur le care, Paris, Le Cavalier bleu, 2019.
  • Qui gardera nos enfants ? Les nounous et les mères. Une enquête, Paris, Flammarion, 2012.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Éthique et politique du care. Cartographie d’une catégorie critique », Clio. Femmes, Genre, Histoire, printemps 2019.
  • « ”Lundi matin, après la révolution, qui s’occupera des poubelles ?” Mierle Laderman Ukeles et l’art comme laboratoire du care », Les Cahiers du genre, 2019.
  • « Masculinité des chiffonniers et exclusion des chiffonnières aux marges du patriarcat. 1830-1880 », Travail, Genre, Société, 2019.
  • « La lutte des Lejaby mise en scène », Sociologies pratiques, n°3, 2016.
  • « La mondialisation du care. Délégation des tâches domestiques et rapports de domination », Métropolitiques, 6 juin 2012.

Articles scientifiques dans des ouvrages collectifs

  • « Des glaneuses sous surveillance. Contrôle des corps et peur des pauvres [1830-1880] », in Natacha Coquery et Alain Bonnet, Les Marchés de la misère, Paris, 2019.
  • « Le care et la passion de la justice », in Gloria Origgi, Passions sociales, PUF, 2018.
  • « Joan Tronto », in Patrick Savidan, Dictionnaire des inégalités et de la justice sociale, Paris, PUF, 2018.
  • « Travail domestique et domesticités », in Juliette Rennes (dir.), Encyclopédie critique du genre, Paris, La Découverte, 2016.

Recension d’ouvrage

  • Pascale Molinier, Le travail du care, Paris, La Dispute, 2013, in Revue Française de Science Politique, n°64 (5), p.1009-1011, 2013.

Articles de diffusion des connaissances scientifiques

  • « Culture : Où sont les femmes ? », Juris Art, janvier 2015.
  • « Quand la garde des enfants se mondialise », Plein droit, n°96, 2013/1.

Communications (sélection)

  • « La maintenance et l’art du care ». Colloque international « Pour une phénoménologie du care ». MSH EHESS. Paris, 16 novembre 2018.
  • « Violence de race. Les nourrices et le secret postcolonial ». Colloque « Care, souci de soi et violence : nouvelles questions pour une éthique féministe ». Congrès international des recherches féministes. Université Paris Ouest Nanterre, 27-29 août 2018.
  • « La maintenance du monde ordinaire. Démocratie artistique et subalternités ». Conférence de clôture du colloque international « Travail et subalternités ». Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord. 12 juin 2018.
  • « Travail du care, droit à l’émancipation et émancipation par le droit : le Syndicat des Auxiliaires parentales de France (UNSA) ». Journée d’études « Crises du care ? Regards critiques à partir des théories féministes » organisée par Aurélie Damamme et Efthymia Makridou. CNRS, site Pouchet, 12 avril 2018.
  • « Care », International Workshop Crisis of Social Reproduction : Struggles over Nature, Community, Democracy and Care (sous la direction de Dominique Méda et Nancy Fraser). Collège d’Etudes Mondiales/FMSH. 13-14 mars 2017.
  • « Mierle Laderman Ukeles et la déterritorialisation de l’intimité », Colloque international Expériences intimes du politique, Université Paris 3- Sorbonne Nouvelle, 11 et 12 décembre 2016.
  • « Crises économiques, migrations féminines et nouvelles formes de domesticités », conférence de l’Académie d’été d’Études sur le genre, Le travail des femmes en temps de crise, Université Rennes 2, 8 juillet 2016.
  • « L’art, un laboratoire pour le care ? Une enquête à partir de travaux d’artistes féministes ». Colloque international « L’éthique du care : nouvelles questions, nouvelles frontières ». 16 et 17 juin 2016.
  • « Nounous noires de bébés blancs », conférence, New York University, Paris, 30 avril 2012.
  • « Art et care : croisements de regards, croisements de pratiques », Colloque International « Art&Care », Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne / Institut ACTE, 3-4 décembre 2014.
  • « L’expérience contentieuse des travailleuses domestiques africaines en France, entre discrimination raciale et légitimation sociale », Colloque International « Diversité culturelle, Genre et Démocratie », Université Paris 1- Panthéon-Sorbonne, 6-7 novembre 2014.
  • « Les artistes féministes et l’éthique du care, 1968-2013 », Congrès International des Études de Genre en France, ENS Lyon, 3-5 septembre 2014.
  • « L’artiste comme travailleur du care, subversion des “métiers modestes“ et des “professions prétentieuses“, Colloque international Art&Services, Salines d’Arc-et-Senans – Cité des utopies, Art&Flux, Institut ACTE, UMR 8218, Paris 1-Panthéon-Sorbonne – CNRS, École Nationale Supérieure des beaux-arts de Besançon, 2013.
  • « Les ménagères et l’imperfection. Une attention au détail », Colloque International « Regarder l’œuvre d’art. L’imperfection », Centre Culturel International de Cerisy, 27 août-3 septembre 2012.
  • « Les nounous ivoiriennes et le point aveugle de l’éthique de la justice », Séminaire International « Regards croisés sur le care », Université de Lausanne, 22 mars 2012.

Débats science et société (sélection)

  • « Le long voyage d’Esperanza. Domestiques migrantes face à la caméra ». Cycle de cinéma recherche « Genre et sexualité en images ». Musée National de l’histoire de l’immigration. 24 novembre 2018.
  • « La maintenance ou l’autre genre des musées ». L’Argument de Rouen, « De l’émergence de la question de genre dans les musées ». Institut National d’Histoire de l’art, Musée des beaux arts de Rouen. 10 octobre 2018.
  • « Femmes et immigration ». Cycle des débats citoyens. Archives nationales, 8 mars 2018.
  • « Talk with Care », dispositif d’écoute et de parole, Théâtre de Brétigny, 11 mars 2017.
  • « Genre et travail. Une question politique », Journée d’étude de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie, Musée des Arts et métiers, 18 et 19 janvier 2017.
  • « Le travail du care : éthique et politique de la dépendance », conférence dans la semaine d’étude de Vie féminine « Pour une société du soin partagé », Namur, 8 juillet 2016.
  • « Lundi matin, après la Révolution, qui descendra les poubelles ? », conférence dans le cadre de l’exposition-roman de Sinziana Ravini, The Chessroom project, Atelier Rouart, avril 2013.
  • « Nounous noires de bébés blancs, figures prolétaires de la mondialisation », Conférence à la Maison Internationale de Rennes, 6 juin 2012.