Alexandra Picheta

Doctorante de l’UMR LEGS

Sous la direction de Marie-Dominique Garnier
Département d’études de genre / Centre d’études féminines et d’études de genre
Université Paris 8 Vincennes – Saint Denis
Teaching assistant à l’Université de Cornell, Ithaca, New York, pour l’année 2019-2020    

Mail : alpicheta@gmail.com


Champs de recherche

  • Littérature, esthétique, philosophie
  • Etudes queer
  • Etudes féministes
  • Etudes culturelles
  • Figures fictionnelles politiques
  • Théories et politiques du langage
  • Histoire du militantisme et de l’activisme queer
  • Théories du genre et des sexualités dans les mondes anglophone et francophone

Recherches en cours

Thèse intitulée Queeratopies : contaminer l’hétéronorme et toucher la futurité, sous la direction de Marie-Dominique Garnier
Au cours de mon mémoire de M2, j’ai forgé à partir du concept foucaldien d’hétérotopie celui de queeratopie, jeu de mots qui initia mes pistes de recherches : outre une utopie queer, la queeratopie peut être entendue, à partir du terme “atopie” comme une zone étrange-re, un non-lieu précaire, mouvant, et le queer vu comme un allergène (référence à la peau atopique) venant contaminer l’hétérocisnorme pour mieux l’ébranler et la transformer.
Pour explorer au mieux ces dimensions, j’enrichis le corpus de mon mémoire (José Esteban Munoz, Kevin Floyd, Monique Wittig, Donna Haraway, Hakim Bey) de l’hantologie derridienne au travers de l’œuvre du photographe Bogdan Smith, du concept de chronopolitique queer (Elizabeth Freeman) que je mets en lien avec la futurité de Munoz, ou encore les perspectives sur la transition communes à Jack Halberstam et Maggie Nelson.
Sont ainsi abordés le corps mue-temps, les zones d’atopie transitionnelle, la queerisation et l’érotisation de la temporalité allant de pair avec l’ébranlement du système capitaliste…

Travaux antérieurs

Mémoire de M2 en Études de genre à Paris 8 (2017) : Queeratopies – l’influence de l’imaginaire et des mythologies sur les pratiques politiques et modes de vie queer, sous la direction de Mathias Verger
Qu’est-ce que l’utopie queer recèle de particulier ? Quelles espérances porte-t-elle, par quels moyens s’imprime et sex-prime-t-elle dans le réel ? Étude des modes d’action de groupes tels que les Sœurs de la perpétuelle indulgence, les Radical Faeries et les Panthères Roses de Montréal. Tentative de conciliation entre ceux-ci et les stratégies féministes de la deuxième vague telles que les communautés
de lesbiennes séparatistes, mais aussi les théories queer et féministes de José Esteban Munoz, Monique Wittig, Kevin Floyd, Donna Haraway ou Paul B.Preciado, en passant par la réappropriation des figures iconiques de la sorcière ou du cyborg.

Mémoire de M1 en Études de genre à Paris 8 (2015) : Le personnage homosexuel criminel : de la réappropriation d’un stigmate socio-culturel à sa transformation en outil politique subversif, sous la direction de Mathias Verger
Étude dans les champs littéraire et cinématographique d’une stratégie majeure dans les luttes des sujets dits minoritaires, la réappropriation puis le retournement du stigmate, au travers de la figure de l’homosexuel.le criminel.le. Corpus principal : Suddenly, Last Summer (Joseph Mankiewicz, 1959), Notre-Dame des Fleurs (Jean Genet, 1943), L’Università di Rebbibia (Goliarda Sapienza, 1983).
Mise en lien de cette stratégie de la représentation culturelle avec la théorisation politique de Guy Hocqenghem ou les modes d’action de groupes militants comme le FHAR.

Mémoire de M1 en Lettres, Arts, Pensée Contemporaine à Paris 7 (2014) : Arming the Aware : la littérature américaine contemporaine comme espace imaginaire de contestation sociale, sous la direction d’Evelyne Grossman
Étude de deux romans étasuniens contemporains :
A Confederacy of Dunces (La conjuration des imbéciles), de John Kennedy Toole (1980)
Lord Of The Barnyards (Le seigneur des porcheries), de Tristan Egolf (2000)
Etude de la mise en scène de la contestation sociale dans l’espace fictionnel, en même temps que mobilisation de ce dernier comme espace de lutte intrinsèque, au-delà du postmodernisme ou des théories comme celle de la Fin de l’Histoire. Tentative de réactualisation du carnavalesque rabelaisien, questionnement du modèle héroïque cornélien, mobilisation des travaux de l’historien Howard Zinn.