La lutte contre les mutilations sexuelles féminines. Circulation des savoirs entre recherche, médecine et monde associatif

Publié dans : Colloques et journées d'études

Colloque

mercredi 02/03/2016
de 9h30 à 18h00

Université Paris8 Vincennes – Saint-Denis
Amphi X
2, rue de la Liberté
93526 SAINT-DENIS

Chargement de la carte…
Ouvir dans Google Maps

Colloque organisé par Nadia Setti et Hélène Nicolas
Université Paris8
LEGS Laboratoire d’études de genre et de sexualité

Argumentaire

Les luttes contres les mutilations sexuelles féminines (MSF) se multiplient et pourtant les MSF touchent encore 200 millions de femmes dans le monde. Ces mutilations – clitoridectomie, excision et infibulation – font partie du continuum des violences physiques et psychologiques faites aux femmes dans le cadre de sociétés patriarcales, au sein desquelles le contrôle de la sexualité des femmes est un enjeu de première importance. Sous l’effet de mobilisations émancipatrices, en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique du Nord, les MSF ont été fortement mises en cause ces dernières décennies aussi bien du point de vue des conséquences en terme de santé des filles et des femmes, que de celui des rapports de genre que ces pratiques (re)produisent.
En France, la création en 1982 de la Commission pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (CAMS), de la fédération Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles féminines, des mariages forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants (GAMS), et plus récemment de l’association Excision, parlons-en !, de l’Institut en Santé Génésique et d’équipes médico-sociales, montrent la vivacité de cette mobilisation sur le territoire.
Cependant, nous pouvons nous demander si les savoirs accumulés sur les terrains de l’action sociale, associative, militante, médicale et de la recherche interdisciplinaire circulent correctement entre ces sphères. Peut-on aujourd’hui parler d’une lutte coordonnée, au niveau international comme national ? Quelle place la communauté universitaire, étudiant-e-s et chercheur-e-s, peut-elle prendre au sein de ce combat ?

Programme

— sous réserve de légères modifications —

Ouverture

9h30 : Nadia Setti (Professeure, Paris8, LEGS) et Danièle Rosenfeld-Katz (Chargée de mission égalité femmes-hommes et parité, Maîtresse de Conférences, Paris8, LEGS)

Table ronde 1

10h-12h30, Discutante : Annie Benveniste (Maître de Conférences HDR, Paris8, LEGS)

Isabelle Gillette-Faye (Présidente du GAMS) : Les synergies entre société civile et milieu de la recherche dans la prévention des MSF en France, à partir de l’expérience du GAMS, depuis 1982 jusqu’aujourd’hui.
Tobe Levin Von Gleichen (IGS University of Oxford, The Hutchins Center for African and African American research, Harvard University) : Aspects de la lutte contre les mutilations sexuelles féminines en Angleterre et en Allemagne.
Marion Schaefer (Déléguée générale d’Excision, parlons-en !) et Moïra Sauvage (Présidente d’Excision, parlons-en !) : Excision, parlons-en !, l’action en réseau pour mettre fin à l’excision.

Table ronde 2

14h-15h30, Discutante : Nadia Setti (Professeure, Paris8, LEGS)

Docteure Ghada Hatem (Médecin cheffe de la maternité de l’hôpital Delafontaine, Saint-Denis) : Création d’une unité de prise en charge des mutilations sexuelles.
Amma Anane Agyei (Coordinatrice LBTH Trainer, Consultant, registered Expert witness Assessor, African Families Service Tower Hamlets Londres) : Africans in Europe : challenges for statutory institutions. -traduction simultanée prévue-

15h30-16h : Café

Table ronde 3

16h-17h30, Discutante : Hélène Marquié (Maître de Conférences HDR, Paris8, LEGS)

Maitre Linda Weil-Curiel (Avocate, GAMS) et Choralyne Dumesnil (Docteure en droit, Avocate élève) : Discussion créatrice : avocates contre les mutilations sexuelles féminines
Frédérique Martz (co-fondatrice et directrice de l’Institut en Santé Génésique) : De l’engagement vers la réparation à la réalité d’une prise en charge…

Conclusion du colloque

17h30-18h : Hélène Nicolas (Maître de Conférences, Paris8, LEGS) et Marie Leroy (Chargée de mission droits des femmes, Ville de Saint-Denis)

Retransmissions audio

Fichier 1 :

Fichier 2 : Non disponible

Fichier 3 : Non disponible

Fichier 4 : Non disponible

Fichier 5 : Non disponible

Fichier 6 :

Fichier 7 : Non disponible

Fichier 8 : Non disponible

Fichier 9 :

Fichier 10 :

Fichier 11 : Non disponible

Fichier 12 :


Document joint

Programmeetaffiche Colloque 02052016
Taille : 1.4 MB Format : PDF