Joan W. Scott, historienne, professeure émérite à l’Institute for Advanced Study à Princeton

Publié dans : Colloques et journées d'études

Image à la une

Conférence et séminaire

Du mardi 26/09/2017
au mercredi 27/09/2017

Université Paris8 Vincennes – Saint-Denis
AMPHITHÉÂTRE D001
2, rue de la Liberté
93526 SAINT-DENIS

Chargement de la carte…
Ouvir dans Google Maps

MARDI 26 SEPTEMBRE 2017 À 18H, AMPHITHÉÂTRE D001
Genre et politique. Trente ans après” : conférence publique (en français) ouverte à toutes et tous.

MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2017 DE 15H À 18H, BÂTIMENT A
Autour de “La politique du voile” (éd. Amsterdam, 2017) : séminaire (en français) avec Joan W. Scott, Joëlle Marelli (traductrice), Nadia Yala Kisukidi et Bertrand Ogilvie (philosophie), Éric Fassin (études de genre et science politique), Université Paris-8 à l’invitation des départements d’études de genre, de philosophie et de science politique, et avec le soutien du LEGS (Laboratoire d’études de genre et de sexualité).

Joan W. Scott est une historienne de renommée internationale qui, dans le prolongement de ses travaux d’histoire sociale (Les Verriers de Carmaux), s’est consacrée à un travail féministe critique, en fondant en 1981 le Pembroke Center for Teaching and Research on Women à l’université Brown avant de rejoindre en 1985 l’Institute for Advanced Study à Princeton où elle est aujourd’hui professeure émérite.

Elle a publié en 1986 un article qui a contribué de manière décisive à définir un nouveau champ d’études : « Le genre, une catégorie utile d’analyse historique ». Depuis, elle y a contribué par de nombreux ouvrages, dont beaucoup sont traduits en français : La Citoyenne paradoxale (1998), Parité ! L’universel et la différence des sexes (2005), Théorie critique de l’histoire (2009), De l’utilité du genre (2012).

Dix ans après sa publication en anglais, “La politique du voile” paraît aujourd’hui aux éditions Amsterdam (trad. Idith Fontaine et Joëlle Marelli).
À paraître : Sex and Secularism (Princeton U.P., 2017), et sa traduction chez Flammarion (2018).

Joan W. Scott est fortement engagée pour la défense des libertés académiques. En 2016, elle a été la première femme à recevoir le prix Talcott Parsons de l’American Academy of Arts & Sciences qui a récompensé depuis 1974 dix des figures les plus éminentes des sciences sociales.

Lien vers l’enregistrement vidéo de la conférence

Document joint

Joan W Scott Journee Etude Sept 2017
Taille : 188.4 kB Format : PDF