Je suis Charlie. Ainsi suit-il…

Je suis Charlie. Ainsi suit-il…

Il peut apparaître qu’un énoncé facile et consensuel (« Je suis Charlie ! ») en cache un autre, plus ambigu et litigieux : « Je suis Charlie ! » – du verbe suivre. La formation dans l’instant d’une masse suiveuse, rassemblée par le plus impérieux des affects de l’attroupement sous la houlette de l’autorité a été, en effet, l’un des traits majeurs de la situation nouée en France au lendemain des attentats de janvier 2015. Le trait grégaire et intolérant de ce rassemblement placé sous le signe de la tolérance a frappé plus d’un observateur étranger. Pendant quelques semaines, il n’a pas fait bon, dans ce pays, ne pas « être Charlie » dans les écoles et les espaces publics, la censure a fait son œuvre avec rigueur au nom de la liberté d’expression et toute faculté critique s’est éteinte dans la presse et les médias.
Ce livre collectif s’attache, avec le recul nécessaire, à analyser la face cachée de ce moment inédit de notre histoire politique où le beau motif de la fraternisation prit le visage déconcertant d’un enseignant embrassant un policier sous le coup de l’émotion consécutive aux attentats et à la convocation du peuple par l’autorité publique.

Ont contribué à cet ouvrage :
Tariq Ali, Miguel Benasayag, Laurent Bernard, Alain Brossat, Cédric Cagnat, Cécile Canut, Angélique del Rey, Joachim Daniel Dupuis, Larbi el Roumi, Marie-Dominique Garnier, Philippe Hauser, Alain Hobé, Carsten Juhl, Olivier Le Cour Grandmaison, Alain Naze, Philippe Roy, Luca Salza, Juliette Thomas.


Retour à la liste